27/10/2011

Sauvetages

photo couverture.jpgTitre : Sauvetages

Auteur : Nadine Groeneke

Année de sortie : 2011

 

BIOGRAPHIE

Nadine Groenecke est enseignante en Gestion administrative au lycée Sainte Anne de Verdun, dans l’est de la France. Fin 2009, elle publie, aux Editions Chloé des Lys, un recueil de nouvelles intitulé Trop-plein qui obtient le Prix Victor Hugo 2011. Cette même année paraît Sauvetages, son premier roman, une histoire pleine de rebondissements et inspirée par la fausse mort annoncée d’un célèbre animateur de télévision.

 


EXTRAIT

J’ai d’abord souri puis frémi à l’idée de mon corps démantibulé gisant sur la plage. Vision macabre et surréaliste. Une boutade bien évidemment ! Orchestrée par un animateur à l’humour décapant, dont l’impertinence et la drôlerie ne sont d’ordinaire pas pour me déplaire. Un canular qui sera forcément rapidement balayé par une pirouette de l’esprit, un jeu de mots subtil comme le bonhomme les affectionne. Dans quelques secondes s’élèveront les rires du public de la salle, l’émission reprendra son cours et ma petite personne sera vite reléguée aux oubliettes. Mais ne voilà-t-il pas que ce diable de Putier en remet une couche ! Il égrène maintenant d’une voix grave tout mon parcours professionnel ! Et moi j’assiste impuissant à mon oraison funèbre !

 


RESUME

Jacques Mervan, auteur à succès, est plongé dans une profonde dépression lorsqu’il entend l’annonce de sa mort à la télévision, dans une émission de grande écoute. Cet événement inattendu provoque chez lui un véritable électrochoc qui va lui permettre de sortir de son état dépressif et le conduire à fomenter une vengeance. Avec la complicité de sa mère, il décide de faire croire à son suicide et part se dissimuler dans l’île d’Oléron où il envisage de se remettre à l’écriture. Il compte faire sa réapparition médiatique quelques mois plus tard et fustiger l’attitude de tous les chasseurs de scoops. Mais en cours de route, il vole au secours d’une séduisante Espagnole muette, pourchassée par un amant fou furieux. Dès lors, rien ne va se passer comme il l’avait prévu…

 

 

08:41 Écrit par Céline pour CDL | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.