13/07/2011

Chasse-partie, les dernières aventures d'un corsaire

Couverture Chasse-partie.jpgTitre : Chasse-partie, les dernières aventures d'un corsaire

Auteur : Vincent Jooris

Année de sortie : 2011

Biographie

Vincent Jooris est un auteur belge de 26 ans. Né à Tournai dans une famille d'enseignants, il a obtenu un master en langues et littératures à l'UCLouvain. Son mémoire de fin d'études portait sur l'imaginaire de la piraterie – cet ouvrage paraitra prochainement aux éditions Chloé des Lys sous le titre Les pirates décortiqués, la figure du pirate moderne de la fin du XVIIe au XXe siècle.

Après avoir travaillé dans le secteur muséal, Vincent Jooris a rejoint le domaine du marketing. Collaborant avec divers organismes d'enseignement privé, il est aussi rédacteur externe pour les éditions Primento, qui fournissent des analyses littéraires téléchargeables. Il vit actuellement dans le Brabant wallon, au sud de Bruxelles.

Présentation du livre

Quand un ancien héros fuit son île, un parcours initiatique imprévisible s'amorce.

L'histoire. Croupissant dans les Bahamas, Jacques Mériadec rêve de son retour en France. Ce vieux briscard cynique sert l'irascible major George South, le chef de la police locale. Avec les primes qu'il perçoit, Jacques espère bientôt payer son voyage.

Un jour, un matelot espagnol est découvert agonisant dans une barque. Son équipage semble avoir été la cible de corsaires. La nuit suivante, un homme est retrouvé poignardé chez lui. Le major South charge Mériadec de l'enquête.

Mais les recherches de Jacques se compliquent. Le major lui-même est assassiné et Mériadec est incarcéré ! Pour s'en sortir, il lui faudra être fourbe.

D'habitude, les histoires de pirates exaltent les valeurs d'un héroïsme improbable. Chasse partie démolit ce cliché. Bref et imprévisible, ce romannous plonge dans un autre monde, sans une once d'ennui à la clef.

Chasse partie est né des recherches de l'auteur sur les récits de pirates : sans cesse confronté aux clichés de ce genre, il a voulu les renverser.

Le titre. Le terme de "chasse-partie" désigne, après l'abordage, la répartition du butin entre les pirates d'un même navire. C'est aussi l'anagramme de "chasse-pirate", une allusion aux courses poursuites que ce récit contient.

Extrait (fin du premier chapitre)

Un frisson parcourut mon dos. Le feu s'était éteint. J'émergeai péniblement de mon rêve, ouvris les yeux lentement. Tandis que je devinais l'aube, je perçus un mouvement dans la prairie voisine. Des gens couraient parmi les hautes herbes, ils étaient deux…

 

Sursaut. Tout à coup, je reconnus mes contrebandiers ! Ils avaient réussi à défaire leurs liens et s'échappaient. Mon sang ne fit qu'un tour : je bondis et agrippai ma carabine. L'arme visa le trapu hirsute, la décharge tonna dans la plaine, l'homme s'écroula sur le coup. Son camarade, effrayé, stoppa sa course et se rendit.

 Le silence matinal était revenu. Et au milieu des bruyères gisait un cadavre, le front percé de pourpre.

 

J'obligeai le grand dégingandé à poser la dépouille sur la mule. Je me disais qu'avec un cadavre et un homme, je toucherais au moins une bonne partie de la récompense prévue. Enfin j'attachai le rescapé à la selle de l'animal, avant de reprendre le chemin.

 

 

 

Nous parvînmes à Nassau dans l'avant-midi.

 

 

 

 

 

 

09:19 Écrit par Céline pour CDL | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.