05/12/2010

Délivrance

délivrance.jpgTitre : Délivrance

Auteur : Jacques Degeye

Année de sortie : 2010

 

L'AUTEUR 

Jacques DEGEYE : professeur, secrétaire communal : à la retraite ;

place la littérature au-dessus de tout ;

auteur de : Le monde de Jonathan ou le cercle infernal (Éditions ARTÉSIS), 2006.

 Meurtre en Ardenne (Éditions Éole), 2008.

 

2. LE LIVRE : « DÉLIVRANCE »

 

2.1. Nouvelles et poèmes consacrés au suicide. Notamment un très beau poème éponyme.

2.2. Des héros et des héroïnes attachés avant tout à leur liberté.

2.3. Leur évocation littéraire porte sur leur vie autant que sur leur mort. Des existences passionnantes.

2.4. Dialogues d'outre-monde. Par exemple entre Romain Gary et Nicolas de Staël; Diane Arbus (photographe américaine) et Francis Bacon (peintre); Michael Appelbaum, Sirius et Patty Schoenberg (fiction)...

2.5. Dans le 13e texte, l'évocation du suicide collectif (apocalypse) glace d'effroi.

 

Jean d'ORMESSON caractérise bien mon propos. Les lignes suivantes sont extraites de l'interview qu'il a accordée à Annick COJEAN du journal Le Monde , le 7 septembre 2010 , p. 20 :

 

« (...) Un journaliste vit en équipe, un écrivain est seul. Ce qui intéresse le journaliste, c'est la vie; l'écrivain est plus proche de la mort.

Le temps, surtout, fait la différence. Le journaliste est tout entier du côté du temps qui passe et de l'urgence. L'écrivain est tout entier du côté du temps qui dure et de l'éternité. Si possible. (…) »

 

LES PERSONNAGES :

 

Les personnages de fiction côtoient les ombres d'Ernest Hemingway, Henry de Montherlant, Romain Gary, Gérard de Nerval, Hugo Claus, Stefan Zweig, Walter Benjamin, Marina Tsvetaeva, Virginia Woolf, Arthur Koestler, Marilyn Monroe, Romy Schneider, Dalida, Vincent Van Gogh, Nicolas de Staël, Yukio Mishima, Primo Levi, Jean Améry... Des dialogues inattendus se nouent.

 

 

 

UN EXTRAIT :

 

 « (…) Vanessa était une femme libre. Elle exerçait une profession exaltante, le métier de mes rêves : reporter. Avec elle, j'allais enfin changer de vie. Je le vivais déjà dans ma tête ! Puis, coup de tonnerre ! Un soir, rentrée d'une enquête dans les pays baltes, éreintée et cassante, Vanessa refusa tout net que je me reconvertisse dans le journalisme. On n'abandonne pas la proie pour l'ombre !, décréta-t-elle. Elle ne valait pas mieux que mes vieux. J'étais effondré. Je ne le montrai pas. Et, comme un malheur n'arrive jamais seul, je ne vis plus Daisy qu'à la sauvette : une vengeance supplémentaire de sa mère. Je ne répliquai pas. Je passai de plus en plus de nuits blanches. Mais il me restait l'école. Comme à chaque fin d'année scolaire, j'évoquai l'histoire de Primo Levi. Il me sembla voir, pour la première fois, de la lassitude sur le visage de mes étudiants. (…) C'en était trop. (…) »

16:25 Écrit par Céline pour CDL | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

J'ai minuit passé

j_ai_passe_minuit_demo.jpgTitre : J'ai minuit passé

Auteur : Bruno Charrier

Année de sortie : 2010

 

L’Auteur :

Bruno Charrier ( donc moi ) est né un 12 avril 1977 entre neige et beau temps. Sa première réaction a été de rire. Pourquoi ? Allez savoir. Peut-être a-t-il la fâcheuse tendance de tout prendre trop au sérieux. Sinon, à part ça ? Bruno Charrier ( oui, encore moi ) voit l’amour, le véritable amour comme un acte anarchiste, le seul qui puisse véritablement faire la nique à la mort. Voili voilou.

Le Livre :

«  J’ai minuit passé » est un recueil où se côtoient poèmes, textes et théâtre. Voili voilou. Et à part ça ? Le mieux, ne serait-ce pas de laisser parler le comité de lecture ? « OUI ! » dit tout le monde. Eh ! Bien, voilà ce qu’il a dit : « Bruno Charrier ( c’est moi ), c’est de la musique et de la légèreté, de la fantaisie qu’il s’agit de suivre à vive allure ! Il vole, virevolte, cheveux au vent ! Ne pas perdre le fil surtout, ni le rythme. On dirait un lepreshaun jouant d’un violon diabolique. » J’adore.

Extrait du livre :

 

Et la comptine dit

Am, stram, gram et pique et

Mince ! V’là t’y pas qu’si

Je viens d’être piqué

Par deux moustiques par

Deux moustiques couards

 

Et la comptine dit

Am, stram, gram et pique et

Mince ! V’là t’y pas qu’si

Je viens d’être pilé

Par quatre as de pique

Quatre clones d’aspics

 

Et la comptine dit

Am, stram, gram et pique et

Mince ! V’là t’y pas qu’si

Je viens d’être pelé

Par la goule d’une oie

Mêm’pas fille de joie

 

Et la comptine dit

Am, stram, gram et pique et

Colle et gram c’est toi t’y

C’est t’y toi le héros

De ta vie le héros

De ton histoire mais

 

Et la comptine dit

Am, stram, gram et pique et

Colle et gram c’est toi t’y

C’est t’y toi le héros

De ta vie le héros

De ton histoire mais

 

Y a des jours comme ça

Y a des jours vraiment

Où y a plus moyen

Où on s’rait bien non plaf

Un moustique voilà

T’y pas qu’j’viens d’être boum

Aplati ah ! ma vie

Par l’poids d’ma propre main

Par l’poids d’ma propre main

Par l’poids d’ma propre main

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Amstramgram

16:25 Écrit par Céline pour CDL | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

L'amour entre deux rives

Titre : L'amour entre deux rives

Auteur : Sabine Cala

Année de sortie : 2010

16:23 Écrit par Céline pour CDL | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Echéance fatale

Titre : échéance fatale

Auteur : Fanny Zucca

Année de sortie : 2010

Fany ZUCCA-LAZZARI est née à Montbéliard. D’origine Italienne par son père, elle a l’enfance normale d’une fille unique, gâtée et choyée.

 

Suivra une adolescence tout aussi classique si ce n’est une timidité excessive qui lui permet de découvrir les joies de la lecture puis de l’écriture.

 

Après avoir passé ce satané bac qui lui aura donné tant de soucis, suivi de deux années de faculté, elle "monte" à Paris pour vivre la "vraie vie", comme elle le clamait du haut de ses vingt ans…

 

Une décennie plus tard, tout en travaillant dans un office notarial, elle publie – après un recueil de poèmes – son premier roman.

 

16:22 Écrit par Céline pour CDL | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Schizo

1erecouv.JPGTitre : Schizo

Auteur : Thierry Saintot

Année de sortie : 2010

Quand la raison vacille...

 

Thierry Saintot nous parle de ces êtres à qui on ne donne pas souvent la parole, qu'on traite de fous et de dérangés, surtout parce qu'ils nous dérangent nous. Mais est-on à l'abri d'un instant où tout peut basculer ?

 

Le sang et la mort ne sont jamais loin... et c'est parfois soi-même qu'on vise !

 

Il n'en faut pas beaucoup pour que la frontière entre la raison et la folie devienne ténue.

 

Alors laissez-vous emporter par ces récits !

 

Extrait :

 

En ce qui me concerne, je suis « un monsieur tout le monde », pas de casier, aucune histoire, donc rien à craindre de ce côté. Le mobile, bien évidement, est la clé de toute enquête d’homicide. Mon mobile à moi, mes mobiles devrais-je dire, m’apparaissent tellement philosophiques que l’essence même du meurtre que je vais m’offrir restera tellement énigmatique que le plus clairvoyant des inspecteurs de police s’enlisera dans l’incompréhension. Une personne doit mourir pour qu’en quelque sorte je puisse renaître. Mais qui ? Un homme ou une femme ? Ou peut-être un enfant d’ailleurs…

 

L'autre visage de la schizophrénie

La schizophrénie fait peur. On l’associe souvent à des comportements délirants ou incontrôlables et à un dédoublement de la personnalité, qui pousseraient les personnes malades à poser des gestes dangereux ou violents. Même si ce sont des comportements qui peuvent se produire chez une personne schizophrène, la réalité est beaucoup plus nuancée. En fait, les schizophrènes ne sont pas plus violents que la moyenne de la population en général. Au contraire, leurs épisodes violents se retournent la plupart du temps contre eux-mêmes. À preuve, 28 % des personnes atteintes de schizophrénie ont fait une tentative de suicide et une personne sur 10 finira par s’enlever la vie. Les préjugés continuent d’être nombreux et nuisent aux personnes atteintes de la maladie. Pour éviter d’être étiquetés, les schizophrènes vont parfois carrément refuser de se faire soigner.

 

16:21 Écrit par Céline pour CDL | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Si...peut-être...

Titre : Si...peut-être...

Auteur : Laure Clément

Année de sortie : 2010

16:20 Écrit par Céline pour CDL | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Sous ma peau, peut-être

Titre : Sous ma peau, peut-être...

Auteur : Sonia Jarrige

Année de sortie : 2010

16:19 Écrit par Céline pour CDL | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |