29/05/2009

Au gré du coeur


recueil_M-F_MelloneTitre : Au gré du coeur

Auteur : Marie-France Mellone


L'auteur :

Née en 1949 dans le centre de la France, Marie-France Mellone passe la plus grande partie de sa vie à Nice. Depuis l’automne 2000, elle habite Saint-Martin Vésubie, un petit village de montagne situé aux portes du Parc du Mercantour.

Bien qu’ayant fait des études de lettres, elle mène sa carrière dans le secteur bancaire. Mais l’amour de la poésie l’anime depuis l’enfance. C’est à l’âge de sept ans qu’elle écrit ses premiers vers. Après une très longue interruption, elle renoue avec l’écriture il y a une dizaine d’années. Ses sources d’inspiration sont très diverses. « Au gré du cœur » est son premier recueil.

Elle s’exprime également par la photographie, à travers un parcours jalonné de nombreuses expositions.

Entre œuvres de jeunesse et textes plus aboutis, l’auteur nous invite à une flânerie dans le clair obscur de la mélancolie, où souvent la tristesse accoste aux rives de l’espoir.


Extraits :

CŒUR EN BRUME


La brume est dans mon cœur comme elle est sur les monts,

En foulards ondoyant au gré du vent des cimes,

Sanglots effilochés au milieu de l’abîme,

Creuset du désespoir et de ses noirs démons.


Voyageur abusé par le brouillard trompeur,

Je me perds dans mon âme et ses cirques déserts,

Où l’amour et l’absence font un triste concert,

Qui pleure à mon oreille un accord de langueur.


La brume disparaît dans une longue plainte,

Qui se perd en échos le long des vastitudes,

Et s’insinue au fond de mes incertitudes,


En habillant d’azur une douce complainte

Qui envoûte l’éther, et le soleil vainqueur

Resplendit dans le ciel et renaît dans mon cœur.

 

LES DEUX AMANTS
 

Quelque jour vous verrez un couple d’amoureux,

Elle sera bien vieille et lui sera bien vieux,

Mais leurs yeux souriront au milieu de leurs rides

En se disant « C’est bon de t’avoir eu pour guide.
Oh nous avons connu des moments difficiles,

Notre bonheur parfois nous a semblé fragile,

On ne vit pas longtemps sans faire de faux pas,

Oui mais j’ai toujours pu m’appuyer à ton bras. »

Lorsqu’ avec émotion ils revivront le temps

Où jeunes loups fougueux, ils aiguisaient leurs dents,

Il lui dira « Pardon, j’ai fait couler tes larmes »,

Et elle sourira de ses vaines alarmes.
Au profond du regard un tantinet coquin,

L’espièglerie au cœur, il lui prendra la main

En murmurant « Te rappelles-tu nos baisers,

Si dévorants que nos bouches en sont usées ?

C’est loin, c’est bien loin mais c’était bon, c’était fou,

Ce délire impatient qui s’emparait de nous,

Et maintenant que ce feu est éteint, je tremble.
Dis, si c’était la fin ? Mais nous sommes ensemble,

Je n’ai rien à craindre, je suis fort de ta force,

Tu es la sève du vieux chêne et moi l’écorce. »

Regardez-les marcher, les doigts entrelacés,

Aucune tempête ne les a séparés.
Non ne souriez pas, car l’amour n’a pas d’âge,

S’ils sont moins passionnés, ils n’en sont que plus sages.
Un jour, j’aurai pour eux un regard bienveillant,

Qui sont ces deux amants ?Mais ce sont mes parents

LA MAISON AU LIERRE


La maison me sourit, protégée par le lierre

Qui cache une fossette au creux de chaque pierre,

Un rire se réveille, éclate à la fenêtre,

Il ruisselle sur moi, le bonheur me pénètre.


Elle est vieille pourtant mais cela m’indiffère,

Et c’est peut-être ainsi que mon cœur la préfère,

Car à ses volets clos j’abandonne mon âme,

Sans douter un instant d’obtenir un sésame


Pour connaître les joies, les peines, les espoirs

De ceux qui vivaient là, leurs matins et leurs soirs,

Coulés dans l’allégresse ou la morne habitude,

Habillés de tendresse ou bien de solitude.


La maison m’a tout dit mais j’ai dû lui promettre

De ne rien révéler, je ne puis me démettre.

Ces secrets confessés sous le couvert du lierre,

Je les ai enfouis sous la plus humble pierre.


 



 

08:10 Écrit par Céline pour CDL | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

05/05/2009

50 nocturnes baroques


Titre : 50 nocturnes baroques

Auteur : Jean Kurz

Année de sortie : 2009


10:11 Écrit par Céline pour CDL | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

La robe en soie bleu ensablée


Titre : La robe en soie bleu ensablée

Auteur : Laurence Amaury

Année de sortie : 2009


10:10 Écrit par Céline pour CDL | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Haïkus


Titre : Haïkus

Auteur : Thierry Ries

Année de sortie : 2009


10:08 Écrit par Céline pour CDL | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

04/05/2009

Docteur Rock N'Roll et ..


Titre : Docteur Rock N'Roll et...

Auteur : Anne-Sophie Malice

Année de sortie : 2009


18:25 Écrit par Céline pour CDL | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Trop-plein


recto_ok_copie[1]Titre : Trop-plein

Auteur : Nadine Groeneke

Année de sortie : 2009


L'auteur :

Nadine Groenecke est née en 1963 et habite Verdun, dans l'est de la France. Enseignante, elle consacre son temps libre à l'écriture. Trop-plein est son premier ouvrage.


Le livre :

La vie est un cocktail d'émotions qui peuvent nous transporter au paradis ou nous laisser des bleus à l'âme... Bonheur intense, désespoir, peur panique... nous sommes tous victimes de ces sentiments qui nous envahissent sans crier gare et qui jalonnent notre existence. C'est ce trop-plein qui nous submerge parfois que l'auteur a voulu exprimer à travers dix nouvelles.


Extrait :

C'était sans doute le lendemain, le repas était à peine commencé et, en voyant les crabes rouge cramoisi dans le plat posé devant moi, j'ai proféré : "Nathalie, à l'école, m'a dit que le cancer, c'était un crabe qui grignotait le corps !". Silence pesant. J'ai regardé Maman qui affichait un air embarrassé puis Mémé qui s'est contentée d'esquisser un sourire. Papa et Pépé avaient le nez plongé dans leur assiette. Une chape de plomb s'était soudainement abattue sur le déjeuner familial et j'avais la désagréable sensation d'en être responsable.

18:20 Écrit par Céline pour CDL | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Méandres


Titre : Méandres

Auteur : Daniel Stir

Année de sortie : 2009


17:55 Écrit par Céline pour CDL | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |