01/05/2009

Je suis allé en Inde et au Pérou


Titre : Je suis allé en Inde et au Pérou

Auteur : Fabien Dumont

Année de sortie : 2009

Contacter l'auteur : fabiencomedien@gmail.com

 

L'auteur :

Fabien Dumont, né à Comines (Belgique) le 11 mai 1966, a plus d’une corde à son arc : enseignant, comédien, metteur en scène, auteur, dessinateur, musicien... Il aime aussi beaucoup jouer aux échecs.

Il a écrit avec Claude Raucy un roman pour adolescents : De l’autre côté, publié aux éditions Averbode (collection 7 en Poche).Galerie publie régulièrement des articles ou de courts récits dont il est l’auteur. Enfin, chez Chloé des Lys, sont d’ores et déjà publiés La Couronne de Pierre ainsi que Le Grand Hurlement.

La revue littéraire grand-luxembourgeoise

 

Le livre :

Raconter « son » voyage est devenu une sorte de mode. Au point que d’aucuns partent dans les pays lointains en prévoyant d’en ramener un fabuleux reportage, un « document » exclusif fleurant bon l’exotisme, le danger, l’aventure, de préférence avec un grand A ; raison pour laquelle ils n’oublient surtout pas d’emporter dans leurs bagages du matériel d’enregistrement professionnel, de même que le bon vieux carnet de notes. Rien de tel avec Fabien Dumont. Il ne cherche pas à tout prix l’inédit, l’extraordinaire, le soi-disant exploit qui lui assurera les faveurs de la presse, une certaine notoriété médiatique. Ce qu’il nous conte, il l’a vraiment subi, d’une manière souvent totalement improvisée, sans jamais imaginer une seconde qu’il coucherait un jour sur le papier cette sorte d’« aventure ». D’où un parfum d’authenticité, à nul autre pareil. L’auteur ne cache rien, n’exagère rien, n’apprête rien. Les seules distorsions qu’il s’autorise se situent ailleurs : d’abord dans la condensation d’un récit qu’il n’a pas voulu ni pu rédiger heure après heure, jour après jour, et pour cause ; ensuite dans le fait, et ceci explique cela, que les voyages ne se sont traduits en phrases que huit années après avoir été vécus. Huit ans ! On gage qu’après un tel laps de temps, la mémoire n’est pas restée neutre, elle a fait, lentement mais sûrement, un travail de sape, a transformé peu ou prou les choses. L’auteur, après avoir rassemblé quelques trop rares photographies, s’est pourtant mis à la tâche, le plus honnêtement possible. Grâce à son talent d’écriture, et aussi à une bonne dose d’humour, il réussit à nous faire vivre ses voyages comme s’ils étaient nôtres. Nous ne le suivons pas à la trace, nous ne l’accompagnons pas dans ses tribulations, nous ne le voyons pas agir avec un certain recul : nous nous mettons littéralement dans ses godasses, dans ses vêtements, dans sa peau. Nous devenons, nous sommes lui ! A sa place, nous prenons un avion, un train, un taxi ou un autobus. A sa place, nous nous laissons emporter au gré des évènements et des situations. A sa place, nous laissons surgir l’inattendu, nous rions, nous tremblons, nous souffrons parfois. Et parfois, aussi, à sa place, nous faisons, ô joie, la rencontre, inespérée, d’instants « magiques », du merveilleux…



10:19 Écrit par Céline pour CDL | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.