02/02/2009

La face cachée de la lune


FCLTitre : La face cachée de la lune

Auteur : Anne Ledru

Année de sortie : 2009


L'auteur :

Anne Ledru est née en 1959. Graphiste et formatrice en alphabétisation pour adultes, elle vit depuis plus de vingt ans à Tournai. La face cachée de la lune est son premier roman.


Le livre :

Que faire de sa vie quand on a 22 ans, un château et une mère à moitié folle? Que faire lorsque le grand amour de sa vie est chaque jour plus inaccessible? Comment débrouiller les énigmes de son passé pour se construire un avenir? Qui suis-je, moi, Jehan de la Vallière?


Extrait :

En passant devant le cimetière, je ne peux m’empêcher d’aller me recueillir sur la tombe de Vati. Le trou est rebouché et les quelques bouquets de fleurs sont déposés à même la terre. Je n’arrive pas encore à me dire que je ne la verrai plus, ne lui parlerai plus. La tristesse et une sorte de lassitude m’envahissent à présent. Je repense à ma visite chez le notaire. Je sors l’enveloppe de ma poche et l’ouvre à l’aide de mon canif de poche. Il en sort une simple feuille jaunâtre sur laquelle Valentine a écrit : « Pardonne-moi pour tout le mal que j’ai pu te faire et tout le bien que je ne t’ai pas fait. » Valentine. Ps : Dans mon secrétaire, il y a une cachette secrète.
Ma chère Valentine, c’est bien toi, ça. Tu t’es dévouée toute ta vie pour moi, que veux-tu que je te pardonne ?
Je remets la lettre dans ma poche et je frissonne alors qu’il fait une chaleur étouffante. C’est sans doute cette lettre. C’est un peu comme si Vati venait de me parler d’outre-tombe.
En me dirigeant vers la sortie du cimetière, je passe devant le caveau de famille. Sur le fronton est indiqué : Famille de la Vallière. Toute ma famille paternelle doit se trouver là. Mais tous ceux qui sont à l’intérieur de cette dernière demeure, couchés, immobiles, sans vie, je ne les ai pas connus. Je ne sais rien d’eux. Tiens, il y a un bouquet de roses accroché sur la grille du caveau. Il n’était pas là hier matin. Qui a pu venir déposer des fleurs ? Est-ce en rapport avec la date anniversaire de la mort de mon père ? Cela m’étonnerait que ce soit ma mère, elle ne sort plus du château, elle n’est même pas venue à l’enterrement de Valentine.
J’aperçois le fossoyeur qui arrive vers moi, le salue et lui demande s’il connaît la personne qui est venue déposer les roses.
- C’est une dame. Elle vient chaque année, mais je ne la connais pas. Elle n’est pas d’ici, j’ le saurais.
 Qui peut bien être cette femme ?

20:30 Écrit par Céline pour CDL | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.