18/10/2008

Après-tout...


Titre : Après-tout...

Auteur : Jacques De Paoli

Date de sortie : septembre 2008


L'auteur :

Jacques De Paoli est né à Liège où il demeure jusqu’en 1965. Il travaille en qualité de docteur en droit dans une Intercommunale de développement économique. Ses origines italiennes sont similaires à celles de son épouse Jacqueline Antoniel : elles viennent du côté de ses grands parents paternels. Jacques et Jacqueline vivent ensemble depuis 1969 à Fosses-la-Ville, Ancienne Bonne Ville de la Principauté de Liège. Fosses-la-Ville, connue pour son folklore et ses jardins à thèmes du lac de Bambois, est située à égale distance entre la ville de Namur et celle de Charleroi..

La plus grande fierté de Jacques De Paoli est d’être le grand-papa de Miléna, fille de son fils Jean-Jacques et de sa belle-fille Marina Libertiaux. Il est fan du cinéma des années 30-70 et surtout du cinéma américain des années hollywoodiennes. Il apprécie aussi Jean Renoir, Duvivier, Claude Sautet, François Truffaut…et beaucoup d’italiens, Visconti par exemple. Amateur des romans policiers de Raymond Chandler, Dashiell Hammett, Erle Stanley Gardner, Simenon… Et des grands romanciers : Tolstoï, Balzac, Zola…Le jazz est sa musique préférée. Le guitariste René Thomas est son petit cousin. Ella Fitzgerald, Billie Holiday, Sarah Vaughan et Nina Simone sont au top de son hit parade. « New York/New York » par Liza Minnelli est la dernière chanson qu’il veut entendre avant de partir. Il pratique la marche rapide. La politique l’intéresse plus qu’elle ne s’intéresse à lui.. Ses amis sont peu nombreux mais solides et fidèles.


Le livre :

La colonisation des planètes lointaines est en marche. Leurs occupants exigent un arrêt de l’exploration de l’espace sous peine d’ensommeillement de la Terre. Les politiciens hésitent à prendre cet ultimatum au sérieux. Les hommes d’affaires veulent l’ignorer. Quelques Terriens se démènent sous le regard imperturbable de Max et Remax, les deux chats du narrateur. A côté de la folie des hommes pour l’argent et le pouvoir, la tolérance est un autre thème du roman.

Objectif de nombreux Terriens, elle est une règle de vie chez les extra-terrestres. Le gouvernement des Trois lumières y veille. Des Terriens s’interrogent. Certains d’entre eux sont gagnés par la bisexualité pratiquée là-bas et annoncée ici par quelques précurseurs. De ce roman on peut encore dire que c’est un roman d’idées sous le couvert d’un Kyoto des relations amoureuses.

08:52 Écrit par Céline pour CDL | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.